Chaque année, les YMCA du Québec célèbrent des personnes, des groupes et des entreprises qui démontrent une vision, une créativité et un dévouement exemplaires pour faire de nos communautés, de notre pays ou de notre monde des endroits plus paisibles et plus justes.

La paix constitue pour eux une préoccupation de premier ordre, et ils déploient des trésors d’énergie pour la faire vivre au grand jour. Par leurs actions, ils nous inspirent et méritent d’être reconnus.

Lian Boily

Jeune pacificatrice (catégorie réservée aux jeunes de 25 ans ou moins)

Lire la vidéo

Lian Boily est étudiante à temps plein au cégep, en profil intervention psychosociale et éducation. Elle est aussi bénévole en CHSLD depuis 5 ans. Pour elle, quand la crise a commencé et que le CHSLD lui a demandé si elle pouvait donner un coup de main, la question ne se posait même pas; elle devait aider.

Depuis avril, les moments où elle n’est pas en cours, elle les passe au CHSLD, sur des horaires rotatifs de jour, soir et nuit. Le personnel se faisant parfois rare, les journées de 16 heures sont fréquentes.

Fabrice Vil

Individu pour la paix

Fabrice Vil est coach certifié en développement intégral, avocat et anciennement entraîneur de basketball. En 2011, il a fondé « Pour 3 Points », un organisme qui forme les coachs sportifs afin qu’ils jouent également un rôle de coachs de vie auprès de jeunes provenant de milieux défavorisés. Animé par l’égalité des chances, il prend régulièrement parole à ce propos, notamment comme chroniqueur, conférencier et animateur d’ateliers en entreprise.

Fabrice est l’un des instigateurs du documentaire « Briser le code », qui traite du racisme vécu par les personnes racisées et autochtones au Québec. Il est également l’un des coauteurs des ouvrages « 11 brefs essais contre le racisme – Pour une lutte systémique », « La révolution Z : comment les jeunes transformeront le Québec » et « Lâchez pas les gars ».

Lire la vidéo

Kina8at

Organisme pour la paix

Lire la vidéo

Kina8at, prononcé « Kinawat », signifie « ensemble » dans la langue algonquine. Un nom bien choisi pour une organisation vouée à permettre la reconnexion culturelle chez les Premières Nations en plus de favoriser le partage des cultures autochtones avec tous ainsi que la réconciliation et dans le respect de la Terre-Maman.

Conscients de la détresse vécue dans de très nombreuses communautés autochtones et du besoin grandissant des jeunes générations à enfin retrouver leur identité, les efforts de Kina8at pointent patiemment vers la réconciliation sous toutes ses formes.

Kina8at a été fondé en 2013 par Dominique (T8aminik) Rankin et Marie-Josée Tardif.

« Opération bienvenue chez vous! » (COGECO)

Initiative corporative pour la paix

Louis Audet porte en lui des valeurs d’ouverture et de bienveillance qui sont hors du commun. En 2015, lors de l’arrivée considérable de réfugiés syriens, il a pris la parole publiquement, notamment à la Chambre de commerce de Montréal, pour inviter notre gouvernement fédéral à accueillir plus de réfugiés que les 25 000 pour lesquels le Canada s’était alors engagé.

Sous sa gouverne, Cogeco s’est positionné publiquement et de façon exemplaire en faveur de l’accueil de réfugiés syriens. Dans un souci de faire une réelle différence dans le parcours de vie de ces réfugiés, l’entreprise a créé en partenariat avec Centraide le projet « Opération bienvenue chez vous! » et a versé à l’organisme la somme de 500 000 $ (étalés sur 5 ans).

Lire la vidéo

Jean-François Archambault

Héros de la COVID-19 (nouvelle catégorie en cette année de crise sanitaire)

Lire la vidéo

Le parcours de Jean-François Archambault a commencé avec un simple rêve : un monde où tous peuvent manger à leur faim. En partageant ce rêve avec d’autres esprits audacieux, il a pu créer en 2002 La Tablée des Chefs. L’organisme dont la mission est de nourrir les personnes dans le besoin et développer l’éducation culinaire chez les jeunes a plusieurs cibles.

Par exemple, dans son programme de récupération, il agit comme intermédiaire en créant des liens entre les hôtels et restaurants qui ont des surplus alimentaires, et les organismes qui nourrissent les personnes défavorisées.

Fady Dagher

Coup de cœur​

Fady Dagher, policier de carrière, aujourd’hui directeur du Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL) et instigateur du Projet Immersion : le retour à la réalité, s’est toujours démarqué par sa capacité à tisser des liens avec diverses communautés et par son goût pour l’innovation. C’est d’ailleurs ce qui l’a amené à élaborer la première politique au Canada en matière de profilage racial et social. Ce travail lui a valu plusieurs prix et marques de reconnaissance.

La philosophie qu’il a amenée au SPAL se résume en trois termes : l’humain, l’intelligence et l’efficience. Son « Projet Immersion : le retour à la réalité », hautement médiatisé par La Presse en janvier 2020, jumelait policiers et intervenants communautaires afin de briser les barrières et de mieux concilier prévention et intervention.

Lire la vidéo

Comité de sélection

Comité de sélection

Les lauréats depuis la création des Médailles de la paix​

Les personnes ou les organisations ayant reçu des Médailles de la paix proviennent de tous les milieux et de tous les horizons : artistes engagés, bénévoles, travailleurs communautaires ou de la santé, groupes d’entraide, etc. Pour avoir une meilleure idée du profil des candidats recherchés ou rejoindre notre communauté, consultez notre site Internet.

Lian Boily Jeune pacificatrice (catégorie réservée aux jeunes de 25 ans ou moins)

Lian Boily est étudiante à temps plein au cégep, en profil intervention psychosociale et éducation. Elle est aussi bénévole en CHSLD depuis 5 ans. Pour elle, quand la crise a commencé et que le CHSLD lui a demandé si elle pouvait donner un coup de main, la question ne se posait même pas; elle devait aider.

Depuis avril, les moments où elle n’est pas en cours, elle les passe au CHSLD, sur des horaires rotatifs de jour, soir et nuit. Le personnel se faisant parfois rare, les journées de 16 heures sont fréquentes.

Du haut de ses 17 ans, aux premières loges de la pandémie, elle a vu des gens auxquels elle s’était attachée succomber à la maladie, souvent en quelques jours, voire quelques heures. Elle a vu chez les résidents un souhait commun : ne pas mourir seul. En leur tenant la main, en leur chuchotant qu’ils pouvaient partir, qu’ils n’étaient pas seuls, qu’elle resterait jusqu’à la fin, elle a su leur apporter un peu de sérénité et rassurer les familles accablées de ne pas avoir pu être là.

Et malgré toute cette douleur côtoyée au quotidien, Lian continue d’apporter toute la joie qu’elle peut à « ses » résidents avec des projets de loisirs, des célébrations d’anniversaire, des petits moments passés à chanter ensemble, à boire un café ensemble, ou, simplement, à être ensemble.

Lire la vidéo

Fabrice Vil - Individu pour la paix

Fabrice Vil est coach certifié en développement intégral, avocat et anciennement entraîneur de basketball. En 2011, il a fondé « Pour 3 Points », un organisme qui forme les coachs sportifs afin qu’ils jouent également un rôle de coachs de vie auprès de jeunes provenant de milieux défavorisés. Animé par l’égalité des chances, il prend régulièrement parole à ce propos, notamment comme chroniqueur, conférencier et animateur d’ateliers en entreprise.

Fabrice est l’un des instigateurs du documentaire « Briser le code », qui traite du racisme vécu par les personnes racisées et autochtones au Québec. Il est également l’un des coauteurs des ouvrages « 11 brefs essais contre le racisme – Pour une lutte systémique », « La révolution Z : comment les jeunes transformeront le Québec » et « Lâchez pas les gars ».

Fabrice est membre de l’Ordre de l’Excellence en éducation du Québec et est Fellow Ashoka, un organisme regroupant une communauté mondiale d’entrepreneurs sociaux reconnus pour l’impact social de leur innovation.

Fasciné par la question de la conscience humaine, il a le souhait que les personnes soient curieuses des violences invisibles auxquelles elles participent et qu’elles y répondent avec bienveillance pour elles-mêmes et les autres.

Lire la vidéo
De gauche à droite : Marie-Josée Tardif, Dominique (T8aminik) Rankin, fondateurs de l'organisme Kina8at.

Kina8at - Organisme pour la paix

Kina8at, prononcé « Kinawat », signifie « ensemble » dans la langue algonquine. Un nom bien choisi pour une organisation vouée à permettre la reconnexion culturelle chez les Premières Nations en plus de favoriser le partage des cultures autochtones avec tous ainsi que la réconciliation et dans le respect de la Terre-Maman.

Conscients de la détresse vécue dans de très nombreuses communautés autochtones et du besoin grandissant des jeunes générations à enfin retrouver leur identité, les efforts de Kina8at pointent patiemment vers la réconciliation sous toutes ses formes.

Kina8at a été fondé en 2013 par Dominique (T8aminik) Rankin et Marie-Josée Tardif.

T8aminik, membre de l’Ordre du Canada, Chevalier de l’Ordre national du Québec et récipiendaire de bien d’autres reconnaissances, est reconnu pour son engagement à faire connaître la culture et la philosophie autochtones, tant au Canada qu’ailleurs dans le monde. Il siège notamment comme coprésident au Conseil mondial de Religions for Peace (une organisation liée à l’ONU) et agit à titre de Sénateur pour les Centres d’amitié autochtones du Canada.

Marie-Josée Tardif, quant à elle, s’est fait connaître à titre de journaliste et chef d’antenne dans les chaînes de télé et de radio nationales, œuvrant dans plusieurs provinces canadiennes. Elle siège au Conseil mondial Religions for Peace Women of Faith Network, de même qu’au comité Ethics in Action, créé par le Vatican afin de développer un consensus moral interreligieux sur les grands défis du développement durable intégral.

Lire la vidéo
De gauche à droite : Philippe Jetté, président et chef de la direction de Cogeco, et Louis Audet, président exécutif du conseil d'administration de Cogeco.

« Opération bienvenue chez vous! » - COGECO
Initiative corporative pour la paix

Louis Audet porte en lui des valeurs d’ouverture et de bienveillance qui sont hors du commun. En 2015, lors de l’arrivée considérable de réfugiés syriens, il a pris la parole publiquement, notamment à la Chambre de commerce de Montréal, pour inviter notre gouvernement fédéral à accueillir plus de réfugiés que les 25 000 pour lesquels le Canada s’était alors engagé.

Sous sa gouverne, Cogeco s’est positionné publiquement et de façon exemplaire en faveur de l’accueil de réfugiés syriens. Dans un souci de faire une réelle différence dans le parcours de vie de ces réfugiés, l’entreprise a créé en partenariat avec Centraide le projet « Opération bienvenue chez vous! » et a versé à l’organisme la somme de 500 000 $ (étalés sur cinq ans) afin de créer le Fonds des réfugiés, et ainsi de contribuer à une intégration réussie des nouveaux arrivants dans leur pays d’accueil.

Le projet a notamment offert de la formation et du soutien aux organismes impliqués dans l’intégration des réfugiés, en plus de mettre en place des actions de sensibilisation pour les citoyens-bénévoles engagés auprès des réfugiés syriens afin de créer des quartiers accueillants pour ces derniers. En effet, Cogeco croit que l’inclusion au sein de Ia société québécoise est un processus qui implique une réciprocité entre les acteurs concernés et Ies personnes réfugiées, afin de créer un milieu de vie auquel chaque personne contribue pleinement.

Lire la vidéo

Jean-François Archambault
Héros de la COVID-19 (nouvelle catégorie en cette année de crise sanitaire)

Le parcours de Jean-François Archambault a commencé avec un simple rêve : un monde où tous peuvent manger à leur faim. En partageant ce rêve avec d’autres esprits audacieux, il a pu créer en 2002 La Tablée des Chefs. L’organisme dont la mission est de nourrir les personnes dans le besoin et développer l’éducation culinaire chez les jeunes a plusieurs cibles. Par exemple, dans son programme de récupération, il agit comme intermédiaire en créant des liens entre les hôtels et restaurants qui ont des surplus alimentaires, et les organismes qui nourrissent les personnes défavorisées.

Forts de cette expertise et de ces précieuses relations, Jean-François et La Tablée des Chefs ont pu réagir rapidement lorsque la pandémie a frappé le Québec. En mobilisant l’industrie alimentaire et les chefs de partout dans la province, il a mis sur pied Les Cuisines Solidaires, qui ont produit depuis mars plus de deux millions de repas afin de soutenir les Banques alimentaires du Québec.

Diplômé en gestion hôtelière de l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec, le fondateur de La Tablée des Chefs a encore de nombreux rêves à réaliser, alors que ses projets d’alimentation durable commencent à voir le jour partout au pays ainsi qu’en France et en Amérique latine.

Lire la vidéo

Fady Dagher - Coup de cœur

Fady Dagher, policier de carrière, aujourd’hui directeur du Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL) et instigateur du Projet Immersion : le retour à la réalité, s’est toujours démarqué par sa capacité à tisser des liens avec diverses communautés et par son goût pour l’innovation. C’est d’ailleurs ce qui l’a amené à élaborer la première politique au Canada en matière de profilage racial et social. Ce travail lui a valu plusieurs prix et marques de reconnaissance.

La philosophie qu’il a amenée au SPAL se résume en trois termes : l’humain, l’intelligence et l’efficience. Son « Projet Immersion : le retour à la réalité », hautement médiatisé par La Presse en janvier 2020, jumelait policiers et intervenants communautaires afin de briser les barrières et de mieux concilier prévention et intervention. Au travers un changement de culture, il souhaite instaurer dans son organisation un modèle de police de concertation, qui a pour philosophie de miser sur la prévention en accompagnant le milieu communautaire et en agissant sur le terrain auprès des citoyens et partenaires.

Titulaire d’une maîtrise en administration des affaires pour cadres (EMBA) de l’Université McGill – HEC Montréal, Fady Dagher cumule plus de 28 années d’expérience dans le milieu policier et dirige le SPAL depuis 2017.

Lire la vidéo

Grand tirage des Fêtes YMCA

Soutenez la réussite des jeunes et courez la chance de gagner des prix fabuleux!